Accès direct au contenu


Version française > Programmes

Programme d'Investissements d'avenir

Un financement de 35 milliards d'euros

 
Afin de renforcer la productivité, d’innover, d'accroître la compétitivité des entreprises mais aussi de favoriser l’emploi et de promouvoir l’égalité des chances, l’Etat a lancé le 14 décembre 2009 le programme d'Investissements d’Avenir.

Objectif : financer des actifs rentables et des infrastructures de recherche et d’innovation utiles pour le développement économique de la France.

Depuis son lancement, l'université François-Rabelais a remporté de nombreux projets attestant des compétences de ses équipes de recherche :
 

LABoratoires d'EXcellence - LABEX


L'université est partenaire de 3 LABEX à visibilité internationale, avec une politique intégrée de recherche, de formation et de valorisation de haut niveau :
 

 
 
  • MAbImprove : de meilleurs anticorps, mieux développés et mieux utilisés
  • IRON : les radiopharmaceutiques innovants en oncologie et neurologie
  • Synorg : les nouvelles molécules en vue d'applications pharmaceutiques

Présents sur l'ensemble de la chaîne de valeur pharmaceutique, ces 3 LABEX partagent des synergies dans leurs travaux de recherche.

La région Centre se distingue ainsi par son potentiel industriel dans la filière pharmaceutique en proposant un environnement attractif pour les chercheurs et les industriels de la pharmacie. 

En parallèle, le laboratoire GREMAN est associé au LABEX GANEX. Objectif : création d'un réseau national public-privé sur la fabrication de composants électroniques à base de Nitrure de gallium.

Le laboratoire de Mathématiques et Physique Théorique est quant à lui associé au LABEX AMIES. Ce LABEX est piloté par l'Institut de mathématiques du CNRS en partenariat avec l'Université de Grenoble et l'INRIA.
Objectifs principaux :
  • Proposer et soutenir des programmes, en formation et recherche, visant à une meilleure interaction des mathématiciens avec les entreprises
  • Offrir aux entreprises, aux chercheurs et aux étudiants une visibilité des opportunités qui existent dans ce domaine
                                                                                         Haut de page

EQUIPements d'EXcellence - EQUIPEX


Les EQUIPEX sont destinés à améliorer les équipements des laboratoires de recherche scientifique français. 

Le projet Biblissima, auquel participe l'Université de Tours, porte sur la création d’un observatoire pour la circulation du patrimoine écrit du Moyen-Âge à la Renaissance.

Cet observatoire, capable d’accueillir des données dans tous les alphabets, doit constituer un outil d’analyse sur la production de connaissances scientifiques de premier plan.


Le projet Equip@meso a pour objectif de renforcer la base de la pyramide du calcul constituée par les mesocentres régionaux et a permis à 10 mésocentres de renouveler leurs moyens de calcul.

En fait partie le Centre de Calcul Scientifique en région Centre (CCSC), qui permet de doter les campus d'Orléans et de Tours d'une grappe possédant une puissance de calcul intermédiaire entre des stations de travail et les grands centres nationaux (CINES, IDRIS, CCRT).

Par ailleurs, Equip@meso participe à l'initiative HPC_PME qui vise des objectifs complémentaires de l’opération Numer'innov-centre, c'est-à-dire susciter la creation d'entreprises innovantes dans le domaine du numérique, notamment en lien avec le patrimoine.
 

Infrastructures nationales en biologie et santé


L'Université François-Rabelais est chargée de la coordination de la stratégie de formation du projet CRB–Anim : le Centre de Ressources Biologiques pour les Animaux domestiques.

Ce projet répond à 2 enjeux majeurs :
  • l'érosion de la biodiversité
  • l'essor de la génomique qui ouvre une ère nouvelle pour comprendre les relations entre phénotype et génotype

Grâce au CRB-ANIM, les chercheurs accèdent au matériel reproductif et génomique pour les espèces d’animaux domestiques élevées en France.

Initiatives d’excellence en formations innovantes


Les I.U.T. de Blois et de Tours et Polytech Tours sont partenaires du projet AVOSTTI : Accompagnement des VOcations Scientifiques et Techniques vers le Titre d’Ingénieur.

Objectifs :
  • Faciliter le recrutement de futurs bacheliers STI2D et STL dans des écoles d’ingénieurs.
Des possibilités d’orientations sont également proposées aux étudiants de 1ère année des facultés de médecine partenaires d’écoles d’ingénieurs du réseau Polytech.
 
  • Favoriser la mobilité entrante des étudiants étrangers par la distribution de bourses d’études.
 

Développement de l’économie numérique


Le projet Tours 2015, porté par STMicroelectronics à Tours en lien avec le CEA de Grenoble et 13 laboratoires du CNRS, a été sélectionné dans le cadre du 1er appel à projets Nanoélectronique.

Objectif : l'étude et le développement de composants nouveaux destinés à la maîtrise avancée de l'énergie dans les dispositifs électroniques.

Une nouvelle ligne de production – qui pourra être utilisée par les fabricants locaux d’électronique – sera installée en 2013 au sein de STMicroelectronics.

A terme, le projet Tours 2015 renforcera :
  • l'écosystème constitué entre l'industrie des composants et les laboratoires de recherche
  • la compétitivité et l'accroissement de la production industrielle sur le territoire

Investir dans la formation par l'alternance


Bio3 Institute - L'Institut Français des Biomédicaments et des bioactifs Cosmétiques - est une plateforme d’innovation pour l’enseignement et la recherche associée à une solution d’hébergement spécifique.
 
C'est le seul projet en France portant exclusivement sur la formation en bioproduction, biocontrôle et bioréglementation des produits pharmaceutiques et cosmétiques issus des biotechnologies.

Il sera implanté sur le nouveau site universitaire du Plat d’Etain à Tours.

La Fondation Philippe-Maupas, créée pour soutenir ce projet, accueillera les engagements financiers des industriels de ce secteur et de donateurs privés.

>> Plus d'infos

SATT Grand Centre

Centre-Val de Loire Université, Clermont Université et Limousin Poitou-Charentes, le CNRS, l'IRSTEA se sont associés pour créer la Société d’Accélération du Transfert de Technologies Grand Centre.

Objectif : améliorer l’efficacité du transfert de technologies et la valeur économique créée en regroupant l’ensemble des équipes de valorisation de sites universitaires de la Région Grand Centre.

>> Plus d'infos

  • Facebook
  • twitter
  • google
  • imprimer
  • version PDF
  • Envoyer cette page


Portail du Gouvernement

Retrouvez toutes les informations sur le programme d'Investissements d'Avenir sur le site internet du Gouvernement >> Plus d'infos

3 thématiques d'excellence régionale

L'Université se positionne dans 3 grandes thématiques d'excellence régionale :
  • industrie de la santé et recherche médicale
  • matériaux et nouvelles énergies
  • patrimoines naturels et culturels
Retour au site institutionnel